Petite histoire des meubles bistro

En France, le bistro fait partie du paysage, de la culture, du patrimoine national. C’est un peu l’équivalent du pub britannique, avec cependant des caractéristiques et un charme bien différents ! L’une des caractéristiques les plus typiques du café à la française, c’est sa terrasse, où se serrent de belles grappes de petites tables bistro !

Un peu d’étymologie

Mais d’où vient ce mignon petit mot, “bistro” ?

Allez, on joue : je vous donne plusieurs versions, vous devinez la bonne !

  • Version 1 : le mot “bistro” vient de l’argot “bistingo” qui signifie “cabaret”.
  • Version 2 : le mot “bistro” vient du terme “bistouille”, qui désigne un mélange de café et d’alcool produit dans le Nord de la France.
  • Version 3 : le mot “bistro” vient d’une terminologie régionale utilisée dans le Poitou (“bistraud”), dans le Nord (“mastroquet”) ou dans le Sud (“bistroquet”), désignant au départ un domestique, puis un marchand de vin. Le terme aurait été introduit à Paris au XIXème siècle et généralisé à partir de là.
  • Version 4 : le mot “bistro” vient du russe “bistro” qui signifie “vite”. Lors de l’occupation russe au début du XIXème siècle, les soldats russes qui voulaient boire un verre en cachette de leurs supérieurs auraient pris l’habitude de presser les serveurs en criant “bistro, bistro”.

Alors ?

Allez, je vous donne la réponse : en fait, en se penchant sur la question, on tombe sur plusieurs versions concurrentes. A défaut de certitude, je vous les ai toutes livrées, vous pouvez donc retenir votre préférée !

Un peu de chronologie

Fin XVIIe : Arrivée du café en tant que boisson, et popularisation en Occident. Le nombre de cafés croît rapidement. Le Café Procope, connu comme le plus ancien café de Paris, se distingua tout de suite des tavernes notamment par son mobilier et sa décoration intérieure : des petites tables en marbre et des peintures sur les murs.

Fin XVIIIe : L’histoire de la terrasse de café semble commencer à cette époque : en 1775, le Café Foy, installé en bordure du jardin du Palais-Royal, tenait 7 arcades sous lesquelles son propriétaire avait le droit de vendre. Sa femme usa, semble-t-il, de son charme pour obtenir du Duc d’Orléans la permission de mettre des chaises à disposition des clients. Les tables ne furent toutefois pas autorisées. En 1785, Paris est de nouveau emmuré, et les guinguettes se multiplient en dehors de l’enceinte. Ce sont des lieux d’évasion, de plaisirs, où l’on profite de l’air de la campagne. Un premier boom des meubles de jardin !

Dès le début du XIXe : Les cafés investissent les Boulevards et occupent le terrain grâce à leurs terrasses. Les idées, les modes, s’y font et s’y commentent. En particulier, François-Xavier Tortoni installe tables et chaises en paille sur la terrasse de son établissement, qui devient une véritable institution sous la Restauration.

Belle Epoque : Une ère d’insouciance, où les Parisiens prennent l’habitude de prendre le temps d’observer les progrès sociaux et techniques fascinants. Bicyclette, photographie… La pratique du café en terrasse se popularise au point d’incarner un élément typique de la culture française. Les cocottes parisiennes contribuent à forger la réputation des cafés parisiens. C’est, en particulier, l’âge d’or de Montmartre.

J’ai toujours eu l’amour des terrasses de café, et la conception la plus flatteuse du Paradis serait, pour moi, une terrasse de café, d’où l’on ne partirait plus jamais. — Alphonse Allais, 1885.

En 1889, année où la Tour Eiffel voit le jour, naît également la chaise pliante métallique à lattes Bistro, qui est devenue un emblème des bistros et guinguettes du XIXe et connaît encore un beau succès aujourd’hui. Dans cette lignée, et en lien avec le développement de l’Art Nouveau, la ferronerie d’art connaît un renouveau spectaculaire. Le mobilier des terrasses est revisité sous ces influences. Louis Majorelle lui-même contribue à populariser l’usage du fer forgé pour travailler le design du mobilier de bistro, et y intégrer une ornementation inspirée des motifs végétaux.

De fait, le “style bistro” se forge réellement à cette époque, avec le traditionnel comptoir en étain, les chaises en rotin, les guéridons en fer forgé… A l’intérieur, la chaise Thonet en bois, au design directement influencé par l’Art Nouveau, autour d’une table carrée traditionnellement utilisée pour la restauration. En terrasse, la chaise Drucker en rotin, autour d’une table ronde réservée aux cafés et limonades, ou un ensemble en fer forgé aux lignes graciles et élégantes…

guéridon_fer_forgéGuéridon fer forgé Art Nouveau IVY de Lazy Susan – table bistro 60 cm

Années folles – Années 50 : Après les horreurs des deux guerre, l’heure est à la joie de vivre, aux plaisirs, à la légéreté. C’est d’abord l’époque des grands cafés de Montparnasse et sur les Champs-Elysées, puis l’âge d’or de Saint-Germain des Prés. L’image des bistros parisiens et café en terrasse s’ancrent encore plus dans la culture populaire, portée notamment par le succès de grandes marques de soda.

Années 60-70 : Le développement rapide des fast-foods participe du déclin progressif des cafés-bistro traditionnels. Ceux-ci font évoluer leur offre et beaucoup de cafés se convertissent en restaurants. Progressivement, l’usage distingue le restaurant “gastro” de la cuisine “bistro”.

Depuis les années 80-90, les prix ont augmenté et les cafés traditionnels sont devenus de lieux plus luxueux, plus tendance. La plupart ont réinventé leur espace pour se donner une atmosphère particulière, personnalisée. Les cafés lounge, avec des fauteuils et canapés confortables, se sont multipliés, ainsi que les cafés à thème. A côté des grandes enseignes censées offrir un confort et une qualité de service homogènes dans toutes leurs boutiques de la chaîne, les propriétaires indépendants font souvent appel à des designers pour personnaliser leurs choix de décoration et de mobilier.

En parallèle, perdure l’attrait du bistro traditionnel, parfois devenu brasserie. On aime y retrouver les petites tables en marbre ou fer forgé, le style art nouveau et son côté rétro, et plein de charme !

Aujourd’hui, le style bistro est plébiscité, et fait une entrée triomphale dans les intérieurs. Pourquoi pas un ensemble bistro IVY ou ROSE dans votre entrée ? (Modèles disponibles en coloris bronze ancien ou en blanc).

Ensemble_bistro_rétroEnsemble bistro fer forgé IVY

Ensemble_bistro_blancEnsemble bistrot fer forgé ROSE

Cliquez sur les images pour accéder aux pages produits de nos ensembles bistrot métal design rétro !

This entry was posted in Meubles de jardin and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s